Jupe-culotte

Jupe-culotte

1980, arrivée de la mode ample.

Après les années, autour de 1970, d’une mode sanglée, serrée à l’extrême, étranglée, qui nous forçait à nous allonger sur le lit pour remonter la fermeture éclair du pantalon, les vêtements ont soudain pris le large, jouant dans les fronces, les plis, les soufflets …

Ainsi naquit la jupe-culotte au début des années quatre-vingt.

Cette poupée Bella porte une large et longue jupe-culotte à haute ceinture, agrémentée d’un petit gilet et d’une chemise qui donne à l’ensemble un petit côté masculin.

On aimait en ce temps-là voler aux paysans l’ancienne et ample chemise blanche ou à carreaux, la mode se faisait champêtre, décontractée, tournée vers la nature.

Une mode largement diffusée par la revue Cent Idées.

Cette petite poupée Gégé s’appelait Rosine, née en 1979 ou 1980.

Elle porte un large pantalon de grand-père froncé à taille haute.

Le chemisier à empiècement rond, agrémenté d’un noeud de couleur contrastée, est très large aussi.

Retour à la mode fermière, la mode baba-cool.

2 réactions au sujet de « Jupe-culotte »

  1. Bonjour,

    Je vous écris au nom d’Altaya pour vous parler en exclusivité de notre nouvelle collection Charlotte aux Fraises “Dolls Classis Collection”. Il s’agit d’une collection de poupées parfaitement fidèles à celles que nous proposions dans les années 80 qui viennent sous forme d’abonnement.(https://bit.ly/2YFVE3F)
    Étant donné que nous suivons votre page, je pense que vous avez la plateforme idéale pour présenter ces nouveaux produits à vos lecteurs.

    Si cette collaboration est susceptible de vous intéresser, vous pourriez me faire parvenir votre mail afin que je vous envoie plus d’informations sur le sujet.

    Très bonne journée,

    Laura Bolfa

  2. Les petites Charlotte aux Fraises sont charmantes et je leur souhaite un nouveau grand succès, mais elles ne correspondent pas à la collection que j’essaie de présenter ici, des poupées de fabrication française, dont les entreprises sont hélas aujourd’hui disparues.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *