Bonne année !

Bonne année !

Pour le réveillon, mademoiselle Gégé a revêtu sa tenue la plus précieuse :

une cape en velours noir bordée d’un délicat duvet de cygne

une robe en fine percale blanche toute brodée

un collant en dentelle

La poupée date probablement de l’année 1965, en ce temps-là les petites-filles s’habillaient chic comme leurs mamans pour les grands jours et n’avaient plus le droit de bouger !
Surtout ne pas froisser la robe, ne pas trouer le collant, ne pas tâcher la précieuse cape de velours d’un noir profond !

La cape et la robe sont doublées, comme toujours d’une confection admirable.
Le duvet rend le jouet fragile, réservé aux petites-filles soigneuses.
La coiffure de cette poupée a perdu de sa superbe avec le temps, la chevelure était frisottée, travaillée en petit chignon, agrémentée de beaux rubans, la tête aussi s’endimanchait !

Bonne année pleine de passion à toutes les amoureuses de poupées !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *