Fashion victim ?

Fashion victim ?

Les années soixante-dix dans toute leur gloire.
Un pantalon en maille à larges côtes, orné d’une ceinture à grosse boucle dorée, un pull à col cheminée dans le plus pur polyester, une mode chipée aux hommes pour affirmer une féminité libérée.
Un manteau acrylique dynamique, pour bousculer les convenances.
Un côté hippie chic joyeux.

Poupée Gégé marcheuse et parlante, vers 1972.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.